Le parcours découverte de Chevilly

CHEVILLY

Point de départ

28 26 Rue de Paris
45520 CHEVILLY
Lat : 48.02674Lng : 1.87489
5- Château de Chevilly - Jeff Zanarini
blur-effect
Allée des Frênes Chevilly - Régis Phélut
Chevilly_mairie - Régis Phélut
Allée de Madame Chevilly - Régis Phélut
Chateau-de-Chevilly-2

Le parcours découverte de Chevilly

Crédit : Jeff Zanarini

Partons à la découverte du patrimoine de Chevilly : toutes ces richesses patrimoniales et naturelles ne demandent qu'à être (re)découverte, notamment le parc du château de Chevilly.

1 information complémentaire

Région naturelle

Beauce et vallée de l'Essonne

1 h
Très facile
6.1 km
max. 128 m
min. 121 m
15 m
-16 m
Sélectionner le fond de carte
CARTES / IGN
CARTES / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
OPEN STREET MAP
OPEN STREET MAP
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - HYBRIDE
GOOGLE MAP - HYBRIDE
PLAN / IGN
PLAN / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
PARCELLES CADASTRALES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
IGN BELGIQUE
IGN BELGIQUE
Circuits à proximité
Points d'intérêts à proximité

  Informations parcours

Aller aux points d'intérêt
Image du poi
1 Départ : la mairie

Initialement, la mairie de Chevilly était un édifice du 19ème siècle, construit sur le même style que le presbytère, avec des fenêtres en arc-de-cercle et une entrée donnant sur la place de l’église.
Cette première mairie a malheureusement été détruite dans un incendie accidentel, en 1908. Un nouveau bâtiment a donc été reconstruit, dans le style « pierre et briques ». Cette architecture, dans laquelle la couleur rouge se détache sur un fond clair, était très prisée à l’époque de la Troisième République ; on la retrouve d’ailleurs sur un autre bâtiment de l’avenue de Paris, du même côté au coin de la rue du château d’eau, « la maison du Docteur Gassot », du nom de son propriétaire de l’époque, qui était aussi maire de la commune. On suppose que c’est le même architecte qui est à l’origine de ces deux bâtiments.
Autrefois, l’école des garçons était située juste derrière la mairie, et l’instituteur avait son appartement au premier étage de la mairie. Les salles de classe de cette école ont été reconverties aujourd’hui en salles de réunion, séparées de la mairie par un espace qui était alors la cour de l’école.
Plus près de nous, en 2013, des travaux d’agrandissement ont été menés. Pour l’architecte du projet, cette extension est un « clin d’œil aux formes des anciens bâtiments agricoles de Beauce ». Autre clin d’œil, à l’histoire du village cette fois, l’entrée de la nouvelle mairie se trouve à nouveau sur la place de l’église, comme avant 1908 …

28 Rue de Paris 45520 Chevilly
- Tourisme Loiret -
- Tourisme Loiret -
Image du poi
2 Etape 1 : le Château de l'Ermitage

Le château de l'Ermitage fut construit au début du 20ème siècle par un exilé russe, le comte Sari Tolstoï, cousin de l'illustre écrivain. Longtemps, les habitants de Chevilly appelèrent cette demeure à l'architecture originale le "château russe". Après la Première Guerre mondiale, un industriel parisien, Monsieur Cusinberche, en devient propriétaire. Il fait don aux chevillois des plaques de numérotation de leurs habitations en émail bleu. De même , en 1936, il propose à la municipalité de prendre à sa charge une partie du budget prévu pour l'installation du réseau d'adduction de l'eau de la commune. Malheureusement, cette offre généreuse n'est pas acceptée par les élus et le projet ne voit pas le jour.
En 1939, le quartier général de la DCA (défense aérienne) s'installe à l'Ermitage, et le 131ème régiment d'infanterie occupe les maisons voisines. Après le décès de M. Cusinberche, en 1945, l'Ermitage abrite une communauté catholique polonaise qui édifie de nouveaux locaux.
La propriété devient alors un collège secondaire libre destiné aux enfants polonais résidant en France.
En 1953, les américains succèdent à cette communauté polonaise. Ils apportent des modifications aux bâtiments et y installent un magasin de vente (denrées, habillement, voitures automobiles ... ) destiné au ravitaillement de leurs ressortissants établis dans un périmètre assez étendu aux alentours.
Plus tard, c’est l'entreprise « Messager » (fabricant de caravanes) qui occupe les lieux, avant de fermer en 1983.

124 Rue de Paris 45520 Chevilly
- Tourisme Loiret -
- Tourisme Loiret -
Image du poi
3 Etape 2 : la statue de la Bonne-Dame

Communément appelée « La Bonne-Dame » (c’est d’ailleurs le nom du quartier), c’est plus précisément une statue de Notre-Dame-des-Champs. Elle représente une Vierge à l’enfant, avec deux détails particuliers qui sont une gerbe de blé dans ses mains et une grappe de raisin à ses pieds. Ce sont les attributs de l’agriculture (la moisson, les récoltes), et en même temps des symboles religieux (le pain et le vin étant les signes de l’eucharistie).
A l’origine cette statue a été construite au milieu des champs, car le quartier qui l’entoure aujourd’hui n’était pas encore construit. On s’y rendait en procession pour protéger les cultures et implorer la prospérité des récoltes.
Après la messe célébrée en l'église de Chevilly, les pèlerins marchaient vers cette statue, avec croix et bannières, en emportant les reliques de saint-Germain dans une châsse. La statue est en fonte peinte en blanc, avec un intérieur partiellement creux ; le piédestal est en pierre, de forme octogonale.
A noter que Notre-Dame-des-Champs est également honorée dans plusieurs autres communes dans diverses régions de France, par des statues comme à Chevilly ou par des chapelles à l’intérieur de plusieurs cathédrales. Il existe même à Paris une église Notre-Dame-des-Champs, près du jardin du Luxembourg, qui a donné son nom à une rue, à un quartier … et même à une station de métro !

1 Rue des Mésanges 45520 Chevilly
- Tourisme Loiret -
- Tourisme Loiret -
Image du poi
4 Etape 3 : L'allée des frênes

Partant du rond-point de la route de Sougy, un chemin rural se dirige vers le sud-ouest en direction du château, et se prolonge selon le même axe par la route de Gidy. C’était autrefois le « chemin de Blois », un tronçon d’un axe Blois-Paris qui contournait Orléans par l’ouest. On l'appelle aujourd’hui « l'allée des Frênes » car il est planté de trois espèces de frênes : le frêne à feuilles étroites (Fraxinus angustifolia), le frêne élevé ou commun (Fraxinus excelsior), et une espèce beaucoup plus rare, à écorce lisse et grise comme le hêtre, le frêne orne ou frêne à fleurs (Fraxinus ornus), poussant dans les Alpes-Maritimes et en Corse. II s'agit soit de la deuxième génération d'arbres depuis la construction du château, soit d'une plantation du 19ème siècle (*). Quoi qu'il en soit, c'est une allée conçue avec recherche, et qui mérite une attention particulière;
il faut ici évoquer André PATRICOT (1891-1977), grand-père du propriétaire actuel du château. Ingénieur agronome de formation, il est pour beaucoup dans la qualité des plantations autour du lieu. Il était d’une activité débordante, très attaché à l’Agriculture; il fut nommé Officier du Mérite Agricole et reçut une médaille de vermeil de l’Académie d’Agriculture. Il a par ailleurs été Président de l’Académie d’Orléans, et Président des Ingénieurs agronomes du Val de Loire. Son activité sur son vaste domaine de Chevilly fut marquée par ses succès d’essais forestiers, réussissant à la surprise de beaucoup la plantation de mélèzes bleus et de plants de pins et de sapins.
(*) Source : « Le Loiret insolite », de J.M. Couderc – éd.CLD – 1994)

Allée des Frênes 45520 Chevilly
- Tourisme Loiret -
- Tourisme Loiret -
Image du poi
5 Etape 4 : le carrefour de l'étoile

Depuis l’allée des frênes, nous arrivons à un carrefour en étoile à six allées, dont l'une, très large, mène au château de Chevilly. De ce carrefour partent donc six routes, toutes bordées d'arbres. Celle qui mène au bourg de Chevilly, appelée « Avenue du château », était autrefois un simple chemin de terre à l’identique de l’allée des frênes; c’est une voie qui était propriété du château de Chevilly, y compris l’actuel bâtiment de la Gerbe de Blé. Encore récemment, elle était bordée de magnifiques marronniers, dont les feuillages se rejoignaient en formant une voûte de verdure continue au-dessus de la chaussée. Malheureusement, ces arbres centenaires, devenus malades, ont dû être abattus et remplacés par de jeunes plantations.
Au-delà du carrefour, cette allée qui se poursuit vers l'ouest en direction de Huêtre, est aussi plantée de marronniers. L'allée qui mène au château (en direction du nord-ouest), en est plantée d'une quadruple rangée.
Il est à noter que, jusqu’au 19ème siècle, deux autres allées partaient du carrefour de l’Etoile: l’une plein sud et l’autre plein nord, encore visibles sur les cartes d’état-major de la guerre de 1870. Esthétiques, ces allées devaient permettre d’orienter la vue depuis le centre de l’Etoile en découpant des portions de cercle équivalentes. Le carrefour de l’Etoile s’inscrit dans un ensemble ordonné et voulu d’agencements géométriques du domaine forestier du château, comprenant des pattes d’oie, des allées à angle droit et des ronds-points.

Allée des Frênes 45520 Chevilly
- Tourisme Loiret -
- Tourisme Loiret -
Image du poi
6 Etape 5 : le château de Chevilly

L’histoire du château de Chevilly remonte au Moyen-Age, mais il faut attendre le 17ème siècle pour avoir des informations précises, notamment sur les changements successifs de ses propriétaires, d’abord religieux puis laïcs. Plus tard, en 1753, le sieur Etienne de Silhouette fait l’acquisition du château, qui comprenait aussi les deux fermes voisines (dites le Petit et le Grand Chevilly). Philosophe des Lumières, ami de Madame de Pompadour, il acquiert d’importantes charges auprès du roi Louis XV (chevalier, chancelier, contrôleur général des finances …) C’est lui qui fut à l’origine du mot « silhouette », car il réalisait des portraits de ses confrères en ombre chinoise !Ensuite le château est vendu au marquis de Cypierre (qui a par ailleurs donné son nom à un quai d’Orléans). Le domaine sera alors embelli par ce nouveau propriétaire, qui était ni plus ni moins que l’intendant de la généralité d’Orléans. Encore aujourd’hui on peut admirer deux superbes points d’intérêt du château de Chevilly, tous les deux classés Monuments Historiques : la chapelle, comprenant de superbes boiseries sculptées, et le parc, doté de quatre superbes statues représentant les quatre continents (l’Océanie n’était pas connue à l’époque).
Pendant la guerre de 1870 le château, situé sur une zone de combat, sera endommagé. Avec la seconde guerre mondiale, l’occupation allemande va également occasionner des dégradations et des pillages. À la Libération, le château a accueilli une figure célèbre : le général Patton y fut logé pendant huit jours dans la chambre principale.

45520 Allée de Madame 45520 Chevilly
- Tourisme Loiret -
- Tourisme Loiret -
Image du poi
7 Etape 6 : l'Allée de Madame

Cette allée, qui prolonge celle du château au-delà du carrefour de l’Etoile, doit son nom à Madame de Pompadour, favorite du roi Louis XV. En effet, la marquise était propriétaire à la fois du château d’Auvilliers, près d’Artenay, et ce celui de Ménars, près de Blois. Pour aller de l’un à l’autre elle traversait la propriété voisine de son ami Etienne de Silhouette, empruntant ainsi cette allée … qui allait porter son nom !
Elle va assez loin (plus de deux kilomètres) puisqu'après avoir coupé une partie de la forêt d'Orléans, elle va jusqu’à la RN 20 ; de l’autre côté de la nationale, l’axe se prolonge même en ligne droite jusqu’à Chanteau.
On peut distinguer deux parties dans cette allée de Madame. La première, depuis le carrefour de l'Étoile jusqu'au carrefour Saint-Jacques, comporte six rangées d'arbres (trembles à l’extérieur, puis érables sycomores et platanes); ces six rangées d’arbres sur une telle longueur, avec au centre une voie pavée, en font une allée unique en France, ce qui a conduit à son classement aux Monuments Historiques.
Après le carrefour Saint-Jacques, planté de sapins de Douglas plus que centenaires, la seconde partie de l’allée forestière est dépourvue de rangées d’arbres et ne comporte que deux larges fossés de part et d’autre, avec des talus plantés de chênes.

Allée de Madame 45520 Chevilly
- Tourisme Loiret -
- Tourisme Loiret -
Image du poi
8 Etape 7 : le bois de la Cour

Autrefois parcelle privée, ce terrain boisé a été acquis par la commune de Chevilly en 2015, pour en faire un espace de rencontre, de promenade et de loisirs pour les habitants. Ce nouveau lieu offre différentes activités dans un site naturel préservé: boulodrome, aire de jeux pour les enfants, parcours de santé, espace de pique-nique… Il assure aussi une liaison douce entre la gare et le sud de la commune, les piétons évitant ainsi la nationale 20. Il complète ainsi les différents parcours de promenades piétonnes partant du bourg (vers la forêt, vers le château, et vers la Mouchèterie).
Ce parc offre enfin un complément de verdure au complexe sportif du Pont-noir, à proximité, et un lieu de promenade aux résidents de l’EHPAD tout proche.
Sur la plan historique, la « Cour » de Langennerie désignait autrefois un fief sur lequel le seigneur disposait du droit de justice. On parlait aussi de la « métaierie » de la Cour, qui comprenait une importante ferme (détruite en 2012 pour construire l’EHPAD), le château de la Cour qui existe encore aujourd’hui (*), et le bois de la Cour qui lui était associé. On parle aussi du « Bas du bois de la Cour » en référence au terrain en légère pente depuis l’avenue de Paris.
(*) A noter que le château de la Cour a compté parmi ses propriétaires successifs Henri DE VILMORIN, de la célèbre famille de botanistes et grainetiers, marié à Julie DARBLAY. Tous deux eurent une descendance célèbre, dont l’écrivaine Louise DE VILMORIN et le résistant Honoré d’ESTIENNE D’ORVES.

14B Rue de Paris 45520 Chevilly
- Tourisme Loiret -
- Tourisme Loiret -
Image du poi
9 Etape 8 : le Parc Robert Porchon

Au début du 20ème siècle, ce parc municipal appartenait à la famille PORCHON, qui habitait la demeure juste à côté (devenue aujourd’hui le restaurant « La Gerbe de Blé »).
Angel, le père, était le notaire de Chevilly. Il avait 4 enfants, dont 2 garçons, Marcel et Robert, tous les deux morts pendant la Première Guerre Mondiale …
Le plus jeune des deux, Robert, a été tué à l’âge de 21 ans aux Eparges, près de Verdun, en février 1915.
Il avait fait l’Ecole Militaire de Saint-Cyr, juste avant d’être mobilisé comme sous-lieutenant en septembre 1914. Incorporé au 106ème Régiment d’Infanterie, il allait se retrouver dans la même compagnie qu’un de ses amis qu’il avait connu à Orléans au lycée Pothier: Maurice GENEVOIX. Les deux hommes allaient ainsi devenir compagnons de route et frères d’armes, et ce lien d’amitié allait être décrit dans « CEUX DE 14 », le livre que le célèbre académicien a écrit sur son parcours pendant la guerre, et dédié à son ami Robert Porchon.
Oubliée à Chevilly pendant des années, sa mémoire a été scellée le 11 novembre 2018, à l’occasion du centenaire de l’armistice, quand son nom a été donné à ce parc municipal qui n’en avait pas.
Comme Maurice Genevoix, entré au Panthéon aux côtés de tous Ceux de 14, Robert Porchon est ici célébré avec les 350 chevillois mobilisés pendant la Première Guerre Mondiale.

63 Rue de Paris 45520 Chevilly
- Tourisme Loiret -
- Tourisme Loiret -
Image du poi
10 Etape 9 : l'église Saint-Germain

L’église actuelle de Chevilly est de construction récente (19ème siècle). Avant cela, notre paroisse s’appelait Andeglou, l’église et le cimetière se trouvaient à l’écart de notre bourg actuel. Mais, la population du village croissant, l’église d’Andeglou était devenue trop petite et, de plus, excentrée par rapport à la majorité des paroissiens.
Il fut donc décidé, en 1838, de détruire l’église et de la transférer vers son emplacement actuel. Le nouvel édifice fut construit dans le style de l’époque: cette première partie du 19ème siècle voyait se développer l’architecture néo-classique, aussi bien sur des bâtiments civils que religieux. Cette architecture reprend les codes des bâtiments antiques grecs et romains : plan clair et géométrique, volumes simples et aérés, décors limités (fronton, pilastres, …)
On observe typiquement ces éléments sur l’église de Chevilly. C’est d’ailleurs un exemple unique dans le Loiret, car les autres églises construites au 19ème siècle l’ont été après 1850, à une époque où le néo-gothique remplaçait le néo-classique dans une facture beaucoup moins recherchée.
Enfin, il faut souligner la diversité du patrimoine religieux dans notre commune de Chevilly :
- ont disparu aujourd’hui les églises d’Andeglou et de Creuzy, ainsi que les chapelles Saint-Barthélémy et Saint-Jacques
- existent encore la chapelle de Cossoles, la chapelle du château de Chevilly, et bien sûr notre église Saint-Germain.

5 Rue de la Gare 45520 Chevilly
- Tourisme Loiret -
- Tourisme Loiret -

  Points d'intérêt

Aller aux informations parcours
Image du poi
Château de Chevilly

À l’ombre de la forêt d’Orléans, ce discret château, de ligne classique, héberge en son temps le Général Patton. Face à la cour d’honneur XVIIIe s’étire un long parterre à la française donnant sur un parc aux magnifiques alignements de tilleuls à grandes feuilles et aux belles allées de marronniers

45520 CHEVILLY
- Tourisme Loiret -
- Tourisme Loiret -
L’application Cirkwi est déjà installée sur le téléphone avec lequel vous consultez ce site ?
Cliquez sur le bouton pour visualiser la fiche directement dans l’application Cirkwi. Il vous suffit ensuite de cliquer sur le bouton « Embarquer » pour pouvoir consulter ce parcours sans connexion.
L’application Cirkwi est déjà installée sur un autre appareil que celui avec lequel vous consultez le site ?
Pour scanner ce QR Code, utilisez une application dédiée.
L’application Cirkwi doit être préalablement installée sur votre téléphone.
Une fois scannée, la fiche du parcours s’ouvrira directement dans l’application Cirkwi. Il vous suffit ensuite de cliquer sur le bouton « Embarquer » pour pouvoir consulter ce parcours sans connexion. https://ws.cirkwi.com/ul/c/209523?storesstores
Vous n’avez pas encore installé l’application Cirkwi sur votre téléphone ?
Cliquez sur le bouton correspondant à votre OS pour télécharger l’application.